équilibre nostalgique: entre la verticale et l’horizontale

Été 1977? 1978? Disons 1970… et quelques!

Je suis tombé un peu par hasard l’autre jour sur quelques photos prises par l’un de mes entraîneurs de l’époque et qui m’ont mises dans un état d’équilibre nostalgique. Comme presque tous les ans, le FC Fontainemelon organisait un camp d’entrainement ‘juniors’ pendant une semaine. Nous sommes allés 2 ou 3 étés de suite à Leysin, où nous avons eu l’occasion d’engranger de beaux souvenirs. C’était bien sûr l’occasion de tout entraîner: le manque de sommeil, la vie sociale, l’alcool et les clopes, le mini-golf, les filles et aussi un peu le foot. Nous devions avoir 16-17 ans et malgré les excès, à cet âge là tu récupères vite.

Mais s’il n’est pas toujours agréable de vieillir, c’est souvent lié aux regrets de ce que l’on a pas fait, ou de ce que l’on ne peut plus faire. Je me suis donc livré à une profonde réflexion, ce qui m’a conduit à la conclusion qu’il existe trois types de nostalgies: la nostalgie verticale, la nostalgie horizontale et l’équilibre nostalgique. Je vais vous les illustrer.

 

Nostalgie verticale

La nostalgie verticale est une forme primaire de nostalgie qui survient de façon brutale. Face à une situation qui nous reflète des souvenirs aujourd’hui physiquement inaccessibles, un mélange de regrets et de culpabilité de ne pas être allé au fitness génère un phénomène singulier. Un sentiment de mal-être s’empare petit à petit de notre esprit qui ne nous connecte plus correctement à notre corps.

Dans de rares cas, celui-ci peut alors être pris de comportements non maîtrisés. Parfois, cette réaction se traduit par des bonds grimaçants et des coups de boule incontrôlés, comme ci-dessous.

nostalgie verticale
nostalgie verticale

Ne vous inquiétez pas, la nostalgie verticale est généralement de courte durée et ne laisse aucune séquelle si elle ne survient pas en public. Auquel cas elle est immédiatement remplacée par un sentiment de honte. Ce qui est bien plus grave mais ne tue pas. Si elle devait survenir en public, arrangez vous pour que ce soit dans un stade de foot et vous passerez inaperçu.

 

Nostalgie horizontale

La nostalgie horizontale est quant à elle liée à des souvenirs ayant trait aux sentiments. Il peut s’agir de sentiments amicaux, familiaux ou amoureux. Il y a de nombreux cas différents qui provoquent bien entendu des réactions opposées. Dans le cas de souvenirs d’être chers, des besoins constructifs se font sentir. Être actifs pour honorer leur mémoire ou leur absence, être présents auprès de leurs proches ou s’entourer de reliques.

Il y a aussi les sinuosités de la vie, des chemins empruntés. Qui n’a pas la nostalgie des belles heures passées à l’école, par exemple? Ah, on me dit que ça, ça va, autant pour moi… Et les amis d’enfance ou les camarades d’activités sportives ou de mouvements scouts? Bon, ça se gère aussi…

Ne nous voilons pas la face, la nostalgie horizontale est principalement liée à des sentiments amoureux. Et là, c’est souvent une catastrophe. Lorsque l’on sombre dans la nostalgie horizontale, il est très difficile de s’en sortir. Oui, c’était mieux avant, les câlins de Pauline et les baisers d’Yvette étaient si bons!

Les conséquences sont généralement de deux types. Pour certains, cela les conduits à l’oubli d’eux-même et à plonger dans un état larvaire, étendus sur le canapé à attendre que ce soit mieux aujourd’hui que par le passé.

Pour d’autres par contre, la réaction est très différente. Cela génère une suractivité sexuelle liée à la recherche de l’être assorti. On peut reconnaître les personnes réagissant ainsi à leur attitude: souvent couchés avec une pose langoureuse, les jambes savamment écartées et les bras accueillants, comme sur la photo ci-dessous.

nostalgie horizontale
nostalgie horizontale

Vous aurez constaté que dans ces deux cas, la position dominante est l’horizontale donc se relever est bien plus difficile. Contrairement à la nostalgie verticale, l’horizontale a généralement une durée de vie très importante. Il est nécessaire de mettre beaucoup d’énergie ou de se faire aider pour aller de l’avant. Ne plongez pas.

 

Équilibre nostalgique

Nous y voila. Comme nous avons pu le voir, la nostalgie n’est pas toujours facile à vivre. Cette troisième voie touche tous les types de nostalgies, mais est réservée aux forts caractères. L’équilibre nostalgique, ou ‘nostalgie sage’, est une manière d’affronter la nostalgie verticale ou horizontale avec respect, grâce et élégance. Il s’agit de vaincre les douloureuses résultantes physiques vues ci-dessus avec classe, sans relâche et en gardant à l’esprit que ce n’est pas en faisant les choses à moitié que l’on parvient à des résultats.

Dans le cas ou vous deviez ressentir une attaque nostalgique sournoise, prévenez-vous en en prenant des mesures à la fois horizontales et verticales. Il faut être couché, mais en lévitation. Les jambes écartées, oui mais pas trop. Les bras accueillants, mais à 63°. Un coup de boule, mais délicat et avec un pied. Exactement comme sur cette illustration.

l'équilibre nostalgique
équilibre nostalgique

En conclusion, n’ayez pas peur de la nostalgie. Quel que soit votre âge, prenez souvent cette position pour la contrecarrer.

PS Qu’est-ce que on était bien à 17 ans 🙂

 

  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
me notifier des